Martin Hannett


Martin Hannett

Né à Manchester le 31mai 1948, Martin "Zero" Hannett passa d'un labo de chimie à la musique, d'abord comme ingénieur du son, bassiste et organisateur de concerts, puis comme le producteur, devenu légendaire, et partenaire dans Factory. Il est reconnu principalement pour son travail avec Joy Division, même s'il a fait d'excellentes choses avec d'autres groupes dont, à leurs débuts, New Order, U2, et Orchestral Manoeuvres In The Dark, ainsi que bon nombre d'autres groupes mancuniens de l'époque.

Martin Hannett
Photo © Anton Corbijn

Il aimait expérimenter et était intéressé par l'électronique et les nouveautés technologiques. Son rôle dans le son de Joy Division et son évolution est de façon évidente immense. Il suffit de comparer avec les versions pré-Hannett des chansons du groupe. Il n'a pas seulement introduit des synthétiseurs, des bruitages, etc... mais cette manière à lui d'isoler, de séparer les sons, utilisant des boucles pour traiter les notes avec les filtres numériques les plus à la pointe de la technologie. Une autre caractéristique importante de son travail avec Joy Division est que basse, batterie, guitare et voix sont traitées sur un pied d'égalité. Tout ceci combiné à l'inspiration du groupe et à la sienne a donné à la musique de Joy Division son atmosphère unique et sa force.

Martin Hannett
Photo © Kevin Cummins
reproduit avec aimable permission

Il donnait très peu d'interviews et avait la réputation de quelqu'un de difficile, certain de savoir mieux que les groupes avec lesquels il travaillait le son qui leur convient ! Hannett a dit à propos de son travail avec Joy Division : "Il y avait beaucoup d'espace dans leur son. Ils étaient l'idéal pour un producteur, parce qu'ils ne savaient rien. Ils ne discutaient pas. Le "Factory Sampler" a été la première chose que j'ai faite avec eux. Il me semble que j'avais reçu le nouveau delay AMS deux semaines avant. Il s'appelait "Digital". C'était un don du ciel."

Il travailla avec Chris Nagle, John Caffery & Michael Johnson sur les albums originaux de Joy Division. Il quitta Factory fin 1981 pour un désaccord sur les royalties. Le procès entre Hannett et Factory eut même son numéro (fac 61) ! Malgré cela, il retravailla avec eux quelques années plus tard.

Martin Hannett
Photo © Michele Mauguit

Il fut retrouvé mort sur sa chaise le 18 avril 1991, à l'âge de 42 ans. Sa mort précoce fut probablement liée à des années d'abus de drogue. Factory publia "Martin, the work of Martin Hannett" (fact 325) quelques semaines plus tard en son hommage. Martin repose au Manchester Southern Cemetery.

Martin Hannett
Photo © Daniel Meadows
reproduit avec permission

Bernard Sumner :

"Martin n'avait rien à f- de faire un disque pop, il voulait simplement faire des expériences. Son attitude était avoir plein de drogues, fermer la porte du studio, y rester toute la nuit et voir le résultat le lendemain matin. Et ceci jusqu'à ce que le disque soit terminé. C'est comme ça que nous avons fait tous nos disques."

Martin Hannett
Photo © Daniel Meadows
reproduit avec permission

Peter Hook :

"Bernard et moi étions très réalistes, et lui était comme d'une autre planète. C'était vraiment un hippy bizarre qui semblait dire n'importe quoi. Ou du moins je n'ai jamais compris de quoi il parlait. Malgré cela, mous avions établi un certain rapport avec lui! Il disait souvent à Rob, 'Enlève ces deux c- épais de mon chemin'. Dans le studio, on était assis à gauche, lui à droite et si on disait quelque chose comme 'Je pense que la guitare est un peu en retrait, Martin,' il criait 'Oh mon Dieu! Allez vous faire f-, bande de débiles.' Cela n'avait d'abord pas posé de problème, mais petit à petit il est devenu de plus en plus bizarre."

Strawberry Studios          Britannia Row Studios
Strawberry Studios, Stockport                               Britannia Row Studios, London

Joy Division associés  |  Joy Division  |  Home

MAJ 2014-12-04    Copyright © Michel ENKIRI