John Peel


John Peel

John Peel était une légende vivante. Figure clé de la musique rock anglaise pendant près de 40 ans, avec ses fameuses Peel Sessions sur BBC Radio One, il a promu des groupes et des artistes de presque tous les horizons musicaux, et aidé des milliers de jeunes musiciens talentueux. Il était un passionné, qui diffusait la musique en laquelle il croyait, non pas celle commanditée par l'industrie musicale et les grandes maisons de disques.

John Peel

Peel (de son vrai nom John Robert Parker Ravenscroft) était né près de Chester, à Heswall le 30 août 1939. Il devint DJ dans les années 60 aux USA - au Texas puis en Californie. Il revint au Royaume-Uni en 1967 et se retrouva très vite à la BBC. Il refusait toujours de parler par dessus la musique, de passer simplement les tubes du moment et de suivre la majorité. Il a passé les chansons d'inconnus - d'alors!, comme David Bowie, T-Rex, Jimi Hendrix, Pink Floyd, Van der Graaf Generator, Roxy Music, les Sex Pistols et de nombreux autres groupes punk et new-wave, dont Joy Division et plus tard New Order, mais aussi du reggae, du hip-hop, etc... Pour simplifier, il a diffusé à peu près tous les futurs grands noms de la scène anglaise de ces dernières décennies, alors qu'ils étaient encore peu connus. Ceci ne voulant pas dire qu'il ne les réinvitait pas une fois qu'ils étaient devenus célèbres !

John Peel

Il fut régulièrement nommé parmi les tous meilleurs DJ dans les classements de la presse musicale, et reçut un "Order of the British Empire" pour son travail. Grâce à la collection de CD "Peel Sessions", il devint célèbre un peu partout dans le monde, et influenca d'autres DJ, comme le français Bernard Lenoir.

John Peel

J'ai appris sa mort par l'intermédiaire de Peter Hammill, qui comme tant d'autres artistes, lui a rendu hommage. Voici quelques réactions suite à sa disparition :

Peter Hammill :

"La nouvelle de la mort (crise cardiaque) de John Peel vient de tomber. Le nom peut ne pas être familier hors du Royaume-Uni, mais - croyez-moi - vous lui devez énormément.

Par exemple, VdGG n'aurait pas eu une chance au départ sans son soutien élogieux. Il était l'un des rares à savoir distinguer le bon grain de l'ivraie. Son goût n'était peut-être pas parfait - il lui est arrivé de diffuser des choses exécrables - mais il était toujours à la recherche de gens essayant de faire de bonnes choses, plutôt que de devenir des stars. Ses échecs ont été bien plus que compensés par ses succès.

Si John n'avait pas conservé sa position de guérillero pendant toutes ces années, alors il n'y aurait vraisemblablement plus rien de qualité dans l'industrie musicale britannique.

Ce drapeau est mis en berne en son honneur."

John Peel

Peter Hook :

"C'est drôle car en réalité il a vraiment lancé notre carrière."

"On ne se voyait pas pendant très longtemps, et l'un de nos meilleurs souvenirs est qu'à chaque rencontre il était aussi nerveux que nous et dès qu'on était ensemble on était comme des vieux amis."

"L'homme était réellement quelqu'un qui s'occupait de vous - il aimait la musique et aidait les gens qui faisaient de la musique."

"Il a été notre seul soutien à nos débuts - c'étaient des jours très froids et solitaires, et j'ai ce sentiment affreux qu'il va y avoir beaucoup de jours très froids et solitaires sans lui."

"C'est un moment vraiment triste - pour la musique, la radio, les groupes en général. Je détesterais être dans un nouveau groupe qui démarre sans John Peel."

John Peel

Bernard Sumner :

"La nouvelle de la mort de Peel est un choc terrible."

"Sans John Peel, il n'y aurait pas eu de Joy Division ni de New Order. Il va manquer à des millions de gens."

"Il était l'un des rares à donner une chance aux groupes faisant de la musique "alternative" de se faire entendre, et il a continué toute sa vie à être le champion d'une musique différente."

John Peel

Elvis Costello :

"J'ai été extrêmement triste d'apprendre la nouvelle, même si je ne le connaissais personnellement pas très bien. Comme beaucoup d'autres, j'avais le sentiment de le connaître par sa voix à la radio."

John Peel

Andy McCluskey (Orchestral Manoeuvres In The Dark) :

"Beaucoup de musiciens sentent aujourd'hui une dette et de la gratitude envers John Peel. Je suis à coup sûr l'un d'entre eux."

John Peel

Paul Morley :

"Ma première pensée quand j'ai appris la mort de John Peel était que c'était comme si votre footballeur préféré, votre musicien préféré, votre acteur préféré et votre oncle préféré étaient morts tous en même temps."

"Quelque chose que je voulais lui dire parce que sans sa voix, son goût, et sa curiosité, je n'aurais jamais découvert la musique que j'ai découverte, ni développé un tel amour de l'étrange, du ténébreux et du beau. [...] Je me dois donc de saisir cette occasion pour écrire ce mot que je voulais lui dire de visu : Merci."

John Peel

RHJ Brooke (un de ses professeurs que Peel décrivait comme "extraordinairement excentrique" et "incroyablement perceptif") avait écrit sur l'un de ses rapports scolaires:

"Il est possible que John fasse une sorte de carrière cauchemardesque à partir de son enthousiasme pour des disques inécoutables et de sa délectation à écrire de longs et facétieux essais."

John Peel

John Peel était aussi connu pour son sens de l'humour :

"J'aimerais bien mourir à l'antenne, mais pas d'une manière mélodramatique. Je préfèrerais m'en aller pendant un long morceau. Alors, un animateur de remplacement arriverait, essayant de rester calme et dirait, 'John semble ne pas être bien. On va basculer sur Radio 2.' Puis on entendrait le bruit de mes talons alors qu'on me traîne en bas des marches et ça se terminerait comme çà."

John Peel

Les six dernières photos grâce à Hermeet & au reste de l'équipe Peel, archives Radio 1.

Joy Division associés  |  Joy Division  |  Home

MAJ 2014-12-04    Copyright © Michel ENKIRI