Joy Division : articles


New Order : Paris L'Olympia 2001 (2)


New Order Paris Olympia 2001 ticket

Lundi 12/11/01

Je n'avais pas vu New Order pendant plus de 12 années et j'allais les voir pour la deuxième fois en 24 heures ! J'espérais que le programme serait différent de la veille - sachant que Joy Division et New Order avaient l'habitude de changer les morceaux qu'ils jouaient chaque soir - mais n'en étant pas certain car ils semblaient avoir récemment modifié leur tactique - mais j'avais de toute manière décidé d'être cette fois-ci dans les premiers rangs. Le concert devait être diffusé à la radio française, grâce à Bernard Lenoir, celui-là même qui avait radio-diffusé Joy Division en 79 depuis Les bains Douches !

Ils débutèrent par "Crystal" - après l'annonce de leur arrivée par Alan Wise (comme le jour précédent) - suivi de "Transmission", excellent, "Regret", très bon - bien que ce ne soit pas l'une de mes favorites, et "Ceremony", aussi magnifique que les autres fois. Ils continuèrent à jouer les mêmes titres que la veille, "60 Miles An Hour", "Your Silent Face" et "Atmosphere", Bernard présentant Steve, Peter et Phil. Cette chanson donna à ces "jeunes gens" l'opportunité de prouver une nouvelle fois tout leur talent et toute leur classe.

Steve, Bernard, Peter
Photo d'Olivier? c/o New Order Online

Puis ils jouèrent "Close Range", "Touched By The Hand Of God", "Bizarre Love Triangle" avec une basse splendide, "True Faith" et de nouveau une grande version de "Temptation" avec un Hooky omniprésent. Ils sortirent après "Love Will Tear Us Apart".

De retour rapidement, Hooky assurant que "Cà fait si longtemps ... depuis hier", ils enchaînèrent "Rock The Shack", "Ruined In A Day" - Steve démontrant toutes ses qualités de batteur, et "Blue Monday". Dans la partie conclusive, Peter se mit à frapper son petit kit de percussion comme un fou, à coups de poing, en lieu et place de baguettes.

Hooky
Photo d'Olivier c/o New Order Online

Les morceaux joués et la durée du concert étaient certes identiques à la veille, mais l'atmosphere relativement différente, car le son était moins clair et moins bon que le dimanche, et que je me trouvais beaucoup plus près de la scène, sur la droite, avec une bonne vue sur Hooky, Steve et Bernard. J'aurais probablement dû me sentir fatigué après avoir dansé frénétiquement, mais c'était tout le contraire. New Order est sans conteste un groupe magique !

Paris Olympia venue

Et grâce à mes parents, à Erik et à Bernard L, j'ai un souvenir supplémentaire de ce concert !

Articles Joy Division  |  Joy Division  |  Home

MAJ 2014-12-04    Copyright © Michel ENKIRI