The Stranglers, L’Olympia, Paris, The Ruby Tour

Les Stranglers étaient de retour 2 ans après leur dernière visite, jouant dans la même salle mythique parisienne.

Comme en 2012, Jet Black n’était pas sur scène – l’âge et des problèmes de santé influençant les possibilités de jouer du batteur, aujourd’hui septuagénaire avancé ! – remplacé par un nouveau venu, Jim McCaulay. C’était là la seule différence dans le line-up comparé à 2012, où l’on retrouvait Ian Barnard à la batterie, et naturellement Dave Greenfield (claviers), Baz Warne (guitare et chant) et Jean-Jacques Burnel (basse et chant).

Continue reading

Le Schwanengesang de Schubert par Matthias Goerne & Christoph Eschenbach

Matthias Goerne, Christoph Eschenbach, Salle Pleyel, Paris, 11 mai 2012

La soirée Schwanengesang donnée par Matthias Goerne & Christoph Eschenbach à la Salle Pleyel était le dernier des 3 concerts dédiés aux cycles de lieder de Schubert.

Depuis la retraite précoce de Thomas Quasthoff il y a quelques mois, Goerne est sans aucun doute le plus grand baryton chanteur de lied de notre époque. Eschenbach – aujourd’hui surtout actif comme chef d’orchestre de renom – reste un excellent pianiste. Sa carrière en tant que pianiste a toujours favorisé 2 pôles, le répertoire “standard” et l’accompagnement de lieder : son enregistrement du Dichterliebe de Schumann avec le légendaire Dietrich Fischer-Dieskau est parmi les plus extraordinaires jamais gravés. Je garde aussi à l’esprit un concert Schöne Müllerin à Pleyel il y a 20 ans – une soirée mémorable, heureusement disponible en DVD. Fischer-Dieskau, qui fut le professeur à la fois de Goerne & Quasthoff, est mort juste une semaine après ce récital et 10 jours avant son 87e anniversaire et va manquer à tous les amateurs d’opéra, de musique religieuse et de lied.

Continue reading

Exposition Modigliani, Soutine et l’aventure de Montparnasse, Pinacothèque

L’exposition présente les tableaux que Jonas Netter, un collectionneur inspiré, a acheté auprès du marchand d’art Léopold Zborowski. Il fut l’un des premiers à acheter des toiles d’Amedeo Modigliani (avec Paul Alexandre) – une quarantaine en une quinzaine d’années – et de Chaïm Soutine avant le célèbre épisode Barnes.

Mais sa collection – et l’exposition – va bien au delà de ces 2 maîtres et inclut des œuvres de Maurice de VlaminckAndré Derain et d’artistes qui firent partie de l’École de Paris : Maurice Utrillo (il y a également des tableaux de sa mère, Suzanne Valadon), Moïse Kisling, Pinchus Krémègne, Michel Kikoïne, et d’autres moins célèbres. Continue reading

Exposition La Sainte Anne, l’ultime chef-d’œuvre de Léonard de Vinci, au Louvre

Si vous dîtes “Léonard de Vinci” et “Le Louvre”, tout le monde pensera “la Joconde (Mona Lisa)”.

Elle est bien présente mais dans une autre version de l’atelier du maître, car c’est le chef d’œuvre de Léonard La Vierge à l’Enfant avec sainte Anne qui est au centre de cette exposition. De Vinci a commencé à travailler dessus en 1501 et l’a laissé inachevé à sa mort 18 ans plus tard. Après de longues années de travaux de restauration, il est enfin possible de voir ce grand tableau exposé avec l’ensemble des documents qui lui sont liés : esquisses, dessins préparatoires, autres versions, y compris le célèbre carton de Burlington House. Continue reading

Mozart avec Menahem Pressler et les musiciens de l’Orchestre de Paris

Menahem Pressler, Orchestre de Paris, Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, Paris, 5 mai 2012

L’Orchestre de Paris, l’un des tous meilleurs orchestres français – que j’ai eu la chance d’admirer sous des chefs comme Carlo Maria Giulini, Georg Solti, Kurt Sanderling, Pierre Boulez ou Daniel Barenboim pour n’en citer que quelques uns – organisait un weekend de musique de chambre Mozart dans la très belle salle du Conservatoire d’Art Dramatique, avec pour invité le légendaire pianiste Menahem Pressler, le cofondateur du Beaux-Arts Trio qui y joua durant ses 53 années d’existence, et qui reste à 88 ans plus actif que jamais ! Continue reading

Peter Eötvös remplace Pierre Boulez dans un programme tout 20e siècle

Peter Eötvös, Christian Tetzlaff, London Symphony Orchestra, Salle Pleyel, Paris, 1 mai 2012
Peter Eötvös, Nikolaj Znaider, London Symphony Orchestra, Salle Pleyel, Paris, 2 mai 2012

Le grand compositeur et chef d’orchestre Pierre Boulez avait imaginé 2 programmes avec le London Symphony Orchestra autour d’œuvres de la première moitié du 20e siècle de Claude Debussy, Karol Szymanowski, Alexandre Scriabine et Béla Bartók.

En raison d’une recommandation de son oculiste, il a dû renoncer et choisi Peter Eötvös pour le remplacer. Les 2 hommes se connaissent bien, et le chef hongrois est aussi un   compositeur reconnu. Continue reading

Des parallèles entre les concerts de Kurt Masur & Michel Plasson à Paris

Michel Plasson, Orchestre de l’Opéra National de Paris, Opéra Bastille, Paris, 25 avril 2012
Kurt Masur, Orchestre National de France, Théâtre des Champs-Elysées, Paris, 26 avril 2012

J’ai pensé lancer ce blog avec un billet sur ces 2 maestros qui sont venus à Paris cette semaine diriger des orchestres qu’ils connaissent très bien.

Les 2 chefs partagent une connaissance intime de la musique (Plasson évidemment la musique française, mais pas exclusivement, Masur les musiques allemande & russe entre autres, de par sa jeunesse en Allemagne de l’Est), les 2 ont une approche “classique” – ce qui pour moi est un compliment – et sont aimés de leurs musiciens pour leur humanisme. Continue reading